Archive for Saclay

Sirène d’alarme ce matin à Toussus

Si vous avez entendu ce matin, mardi 17 décembre, des sirènes il s'agit d'un exercice d’évacuation du CEA de Saclay.

Exercice-nucleaire280_04.jpg

Mardi 17 décembre 2013, les pouvoirs publics, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de Saclay et CIS BIO International organisent un exercice de sécurité civile. Les objectifs de cette mise en situation

Cet exercice a pour objectif de tester les dispositifs d’alerte et les mesures de protection de la population.

Pas d'inquiétude, le danger ne sera pas réel. Il s'agit d'un exercice grandeur nature.

NON, ce n’est pas un nouveau Radar

Par son look et sa position, on pourrait croire à un nouveau radar placé devant le CEA sur la RD36. En fait il s'agit d'un contrôle écotaxe. Mis en place par le gouvernement, il permet de contrôler les véhicules lourds en lisant les plaques d’immatriculation. Article rectifié, suite a la remarque de Delphine Anglard. Merci à elle A partir du mois de juillet 2013 tous les véhicules de transport de marchandises de plus de 3,5 tonnes empruntant 15 000 km du réseau routier français seront soumis au paiement d'une éco-taxe redevable au nombre de kilomètres parcourus. Pour éviter les fraudes, la société Ecomouv' qui est également chargé du développement, de l'exploitation et de la maintenance du système de perception, est en train d'installer sur les 15000 km du réseau routier concerné des systèmes de contrôles automatiques pouvant faire penser à des nouveaux modèles de radars. Radar-2.JPG

GARDE D’ENFANTS EXPÉRIMENTÉE cherche NOURRISSON, BÉBÉ ou ENFANT pour LA RENTRÉE de Septembre 2013

 

Jeune femme sérieuse avec 3 années d’expérience sur Saclay, je désire garder votre ou vos bout’choux à votre domicile, en garde simple ou partagée, à temps complet ou partiel à partir du 02 septembre 2013.

Dotée d’un passeport formation, j’ai suivi quelques formations à l’institut IFAP (Paris 16ème), notamment la garde d’enfants de 0 à 3 ans et la prévention et sécurité auprès des enfants.

Je suis ponctuelle, organisée, attentionnée, j’aime m’occuper des enfants. Amatrice de  travaux manuels je serais ravie, selon l’âge du ou des enfants, de les initier à des travaux simples de perles, de couture et de bricolage. Mes références sont  sérieuses et vérifiables.

En attendant une prise de contact par téléphone et/ou par mail, je vous dis à bientôt.

Safia

06.60.82.11.28

safia.g@hotmail.fr

Vidéo : Tournage de la série de TF1 « Vos Voisins ont une Histoire » à Saclay

Jeudi 4 avril 2013 monSaclay.fr a interviewé Fabrice Roy le réalisateur de « Vos Voisins ont une Histoire » en tournage rue Emile Zola à Saclay.

Pour cette série de 80 épisodes qui sera diffusée en mai sur TFI l’équipe de production a choisi de tourner quelques scènes dans notre ville.

MonSaclay.fr à également rencontrer Valérie Colucci la propriétaire d’une des maisons utilisées pour le tournage.

Samedi & dimanche : Exposition de l’Association Art et Peinture à Saclay

1-expo-peintureMartine, professeur de Dessin Peinture, au sein de l’Association Art et Peinture à Saclay, vous rappelle qu’il ne

 » Faut pas rater ça ! » 

Vingt jeunes artistes (de 7 ans à 15 ans) s’exposent, « comme les grands »,

au Salon annuel de Peinture et Scuplture à Saclay sur la thématique de  » la cuisine » et bien d’autres thèmes…

Quelques ingrédients annonciateurs comme : la fraîcheur des couleurs, la créativité dans l’emploi, malgré tout, de  » technicités actuelles » : plâtre, frottage, collage.. ,l’art du beau dessin, vous surprendont et vous feront passer un bon moment !

Pour votre plaisir, mais aussi pour les encourager, nous espérons votre visite à la salle Lino Ventura ; voici les horaires d’ouverture :

Samedi 23 et 30 mars de 14 h à 18 h et Dimanches 24 et 31 mars, de 14 h à 16 h 30

De nombreux peintres amateurs et élèves adultes de nos ateliers seront également au rendez-vous, dans une ambiance conviviale.

Contact :

Nicole Pages, Présidente de l’Association

Martine Rival : 06 64 71 89 09

Bienvenue sur mon site, pour suivre la vie des ateliers … www.m-art-ine.fr 

06 64 71 89 09

 

Saclay : Démonstration publique modélisme

avionLe Club Modélisme de Saclay, organise une journée de démonstration en salle, de modèles radio-commandés destinée à tous les publiques.

Dimanche 03 Février 2013 de 10h à 18h
Gymnase de Favreuse
Val d’Albian – 91400 SACLAY

Vous pouvez y venir en famille pour voir évoluer les meilleurs spécialistes Français de la discipline. En effet le Club Modélisme a invité les meilleurs pilotes de l’hexagone pour vous présenter leurs modèles et leurs savoirs faire.

Plus de 30 modèles d’avions et hélicoptères sont attendus pour les démonstrations en vols.

avion2

 

Au menu :

  • Slow Flyer de quelques grammes
  • Biplans de voltige
  • Maquettes
  • Hélicoptères électriques
  • Etc

 

Lettre ouverte : aménagement de la RD 36 et circulations douces sur le plateau de Saclay

L’UASPS, créée en 1988, regroupe l’ensemble des associations de l’environnement des communes du plateau de Saclay, dont l’objectif est la sauvegarde de l’environnement et du cadre de  vie, ce qui comprend notamment les circulations douces sur ce territoire.

C’est ainsi que nous écrivions dans notre bulletin « La Voix du Plateau n°15 » :

« Le plateau de Saclay, resté en grande partie un espace rural malgré sa proximité de Paris, est  encore sillonné par de nombreux chemins ruraux. Ces chemins sont notamment répertoriés dans  chaque commune dans l’« Etat de reconnaissance » dressé en application de la loi du 20 août  1881. Certains sont en outre inscrits actuellement dans divers itinéraires de randonnée ou encore  au PDIPR (Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée) de l’Essonne et  des Yvelines. Le plateau et ses vallées sont notamment traversés par le GR de Saint Jacques de  Compostelle, le GRP du Hurepoix, le GRP de la Ceinture verte… Mais le plateau possède aussi un  autre atout important. Il est sillonné par un réseau de rigoles, dont la destination première était  l’alimentation des fontaines de Versailles. Ce réseau est en cours de réhabilitation, ce qui inclut la  réalisation de chemins nécessaires pour son entretien. L’addition de ces deux réseaux fournit un  maillage important de chemins qui permettent d’assurer la desserte de l’ensemble des bourgs et  des centres d’activité. »

Dans toutes ses interventions sur l’aménagement du plateau, notre Union a toujours considéré  que ces chemins étaient un élément important favorisant à faible coût les communications entre les  différents centres d’activité du plateau.

L’association ADER, membre de notre union, a réalisé une carte des voies de circulations douces  existantes sur le plateau de Saclay, dont vous trouverez ci-joint une reproduction au format A4 ; une  version PDF éditable dans un format supérieur est disponible en ligne sur le site de COLOS

(http://www.colos.info/images/doc/ADER_carte-chemins_plateau-de-Saclay.pdf).

Le projet d’aménagement de la RD 36 soumis à enquête publique coupe un certain nombre de  ces chemins et compromet la communication entre le nord et le sud plateau comme nous l’avons  signalé dans nos avis lors des différentes enquêtes sur l’aménagement de cette route :

- L’enquête d’utilité publique sur le projet de requalification de la RD 36 en 2010, pour laquelle  la commission d’enquête avait émis la réserve et la recommandation suivante, qui n’ont pas  été suivies d’effet :

 réserve 5 :

« Que le Conseil Général présente l’essentiel des études de trafic qui ont conduit au projet  proposé ; date des enquêtes O/D, trafic mesuré, logiciel utilisé et hypothèses faites pour  élaborer les prévisions de trafic, conclusions sur la validité du choix de gabarit retenu. »

 recommandation 4 :

« Que le Conseil Général expose plus en détail les raisons du choix de la solution retenue pour  le tracé des circulations douces. » Et l’Autorité Environnementale souligne dans son avis qu’ « une des priorités du Grenelle de  l’Environnement, la préservation et la restauration des continuités écologiques » n’était pas  respectée.

L’enquête parcellaire de décembre 2012, dans laquelle nous avons repris nos remarques  précédentes en précisant que :

« .… Le projet prévoit certes de créer une piste cyclable et un chemin piétonnier le long de la  voie routière, mais cela ne couvrira qu’une faible proportion des besoins. En revanche, comme  nous l’avions signalé, le tracé de la RD 36 coupe certains chemins orientés nord-sud. C’est le  cas notamment du chemin rural CR 28, qui mène de Vauhallan à Orsay en passant par la  Martinière et qui figure sur de nombreuses cartes et itinéraires. Ce chemin devrait voir  conforter sa vocation de liaison douce entre Igny et Vauhallan et notamment l’Université  Paris XI d’Orsay et le futur campus Paris-Saclay. …. ».

Les chemins de circulations douces devraient former une partie intégrante du maillage fin à créer  pour les déplacements entre les différents lieux de vie et d’activité du plateau, facteur déterminant  de la réussite du projet de campus Paris-Saclay. Déjà aujourd’hui, il existe une forte demande dans ce  domaine.

S’inscrivant dans une perspective d’écomobilité, le développement des circulations douces  permet d’induire un report modal, donc de réduire la pression sur les autres formes de déplacement.

Or, comme en témoigne le cas précité des cheminements nord-sud coupés par la RD 36, ces  différentes formes de circulation sont à présent traitées de façon autonome, sans tenir compte de  leurs interférences.

Aussi demandons-nous que soit défini un projet global et cohérent de développement des  cheminements sur le plateau de Saclay, englobant à la fois les routes – dont il est impératif de  fluidifier le trafic aux points noirs actuels – et les chemins de circulations douces – dont on assurera  la continuité –, sans oublier les voies de passage pour la faune : la « continuité écologique ».

Lionel Champetier
Président

Lettre ouverte pour les circulations douces

Mairie et Caps tentent de rassurer les habitants des rues Curie et Montaigne à Saclay

Demandée de longue date par les habitants mécontents de la rue Curie (dans sa partie en cours de travaux), une réunion a eu lieu mercredi soir en mairie-annexe du Val d’Albian en présence de Christian Page, maire, de Jean-Luc Curat, maire-adjoint et d’une représentante de la Caps. Les riverains de la rue Montaigne avaient été associés à cette rencontre visant à faire le point sur les travaux en cours.

Les présents ont d’abord manifesté leur inquiétude quant aux aménagements des trottoirs et des places de stationnement, soulignant « le fiasco » constaté rue Pasteur où le nombre des places a été réduit de 17 à 5 après une fausse consultation, ce qui conduit maintenant les riverains à stationner leurs véhicules …sur leurs immenses trottoirs ! Ou rue Curie !

Les riverains de la rue Curie ont demandé que les places de stationnement restent « à l’identique », c’est-à-dire côté pair, à cheval sur des trottoirs pas trop haut. Le trottoir côté impair restant strictement réservé aux piétons, poussettes et chaises roulantes, avec une hauteur de 14 cm et des bateaux plus larges que les portails de 1 m de chaque côté. Maire, maire-adjoint et Caps ont estimé qu’il était possible de donner satisfaction à cette demande unanime. Les riverains de la rue Curie en ont pris acte, annonçant qu’ils resteraient vigilants.

Les riverains de la rue Montaigne ont demandé et obtenu de conserver le même nombre (au moins) de places de stationnement, même si celui-ci se faisait de l’autre côté de la rue.

Bus, attention danger !

Le point le plus sensible reste celui du passage des bus par les rues Montaigne et Curie, suite à la mise en sens unique de la rue Pasteur. Les riverains de ces deux rues y sont totalement hostiles non par principe mais pour deux raisons qui tiennent à la sécurité:

  • la dangerosité du coude à 90° effectué par les deux rues, avec un angle difficile à négocier par le bus.
  • la présence dans ce coude du cabinet médical où exercent sept professionnels de santé. Les véhicules des patients, qui stationnent (souvent dans le désordre) dans cette zone gêneront le passage du bus. Il est inutile de créer dans ce secteur une zone dangereuse proche du cabinet médical.

Les riverains soulignent que la population la plus nombreuse se trouve dans les nouveaux quartiers (où les bus passent actuellement, sans difficultés) et qu’il convient de faire une étude avant toute décision. Le maire de Saclay dit qu’il n’est pas hostile à cette solution, qu’il y a lui-même pensé et qu’il est d’accord pour faire faire une petite étude avant de prendre une décision.

A l’issue de cette réunion, le désaccord est resté total entre les riverains des rues Curie et Montaigne à propos du non-enfouissement des lignes aériennes (EDF, téléphone et fibre). Le maire a réaffirmé que cet enfouissement ne se ferait sans doute jamais (invitant les habitants à « atterrir » !!!), ceci pour des raisons économiques. Il n’y a plus d’argent dans les caisses et tant pis si les habitants de ces deux rues ont jusque-là financé les travaux d’enfouissement dans toutes les autres rues…

 

Rue Emile Zola en cours de câblage pour la fibre très haut débit FTTH au val d’albian

Nos reporters en herbe ont une fois de plus bravés tous les dangers afin d’entrer en contact avec les techniciens se baladant avec de gros câbles dans la rue Emile Zola et nous apporter son lot de nouvelles rumeurs que nous aimons tant et qui nous font patienter non sans mal à l’arrivée futur du très haut débit FTTH au Val d’Albian.

Ce n’est donc pas un mais 2 voisins qui ont pris infos et photos et nous les en remercions chaleureusement !

Les techniciens ont dit qu‘il faudrait encore attendre quelques mois (pas avant février) pour avoir les connexions terminales (boitier à coté du DTI dans nos boitiers électriques) et donc des accès internet avec des débits enfin rapides (débit théorique dans les 2 sens : 100 Mb/s = 12,5 Mo/s, contre actuellement 0,2 Mo/s dans un sens et 0,04 Mo/s dans l’autre).

On peut voir sur la photo du plan que la rue Arthur Rimbaud n’a pas son câble, surement parce que la rue ne devait pas être encore livrée au moment où ce plan a été réalisés. Espérons pour eux que cela soit ajouter rapidement.

longue fibre optique cablage en cours le plan de cablage

9 au 29 Novembre // Artsciencefactory Days // Palaiseau



Ferme des Granges – Palaiseau
Du 9 novembre au 29 novembre
Vernissage le 14 novembre à 18h




Programme complet ici :
programme_asfd_2012_mail


Programme :



Si un territoire peut se définir par ses limites, ses frontières la cartographie en est sa représentation. La carte, construction intellectuelle, permet de comprendre une réalité dans une image réduite, simplifiée et hiérarchisée. Elle devient aussi une construction mentale de l’espace. La carte est aussi le premier contact avec un territoire que l’on va parcourir, intervenir, découvrir. Elle invite au voyage, à l’évasion.

Des travaux de la première feuille de la carte de France, levée géométriquement sous le règne de Louis XV, réalisée par la société de la carte de France avec Cassini de Thury à leur tête, jusqu’au relevé satellitaire d’aujourd’hui, la carte est toujours cet élément que l’on consulte et qui nous raconte une histoire d’un territoire. C’est aussi une mise en forme des connaissances acquises sur un territoire. Ce terme doit être pris au sens large, et aujourd’hui différente forme de cartographie s’offrent à nous grâce à l’avancée des connaissances : cartographie génétique, migratoire, du cerveau, écologique…



Avec le numérique et le web, la cartographie prend une nouvelle dimension. Qui dit démocratisation de la cartographie numérique, crowd-sourcing ou creative commons dit infinité de possibles : les cartes peuvent aujourd’hui être des lieux de création, de débat, elles permettent d’interpréter ou de représenter autrement un territoire, de bousculer et d’interroger son quotidien, de suggérer des alternatives.

Le plateau de Saclay : terrain de jeu grandeur nature



Territoire aux multiples facettes (scientifiques, agricoles, naturelles, urbaines), et promis à un brillant avenir, le Plateau de Saclay a besoin de l’imagination et de la créativité des artistes, des scientifiques et des citoyens pour faire de sa singularité une force collective.



Les ARTSCIENCEFACTORY DAYS deviendront donc le laboratoire du plateau de Saclay le temps du mois de novembre 2012, en invitant à s’installer à la Ferme des Granges de Palaiseau plusieurs personnalités et le public.
Ce projet est mené par la Communauté d’agglomération du Plateau de Saclay, S[cube] et le Centre André Malraux de Sarajevo.

Exposition :



- Gilles Clément

Le Protocole de Saclay
Sur le plateau de Saclay, à Palaiseau, Gilles Clément va proposer, à partir d’un site de plusieurs hectares exploité en gestion conventionnelle et supposé disqualifié quant à sa richesse microbiologique et sa capacité de résilience naturelle, de mettre en place un dispositif de ré-équilibrage du sol, soit par des couvertures végétales inertes (paillis) soit par des couvertures végétales vivantes (cultures temporaires).
Gilles clément propose de présenter cette expérience, au travers de textes, cartes, et photographies, à la Ferme des Granges.

- Antoine Vialle

Les paysages superposés
Le travail de cet architecte plasticien s’appuie sur une démarche photographique autour d’espaces de signalisation et de paysages. Il pose son regard là où l’on ne s’arrête jamais : routes, rond-point…, donnant à voir ainsi une vision autre du territoire.
Antoine Vialle présentera à la Ferme des Granges ce travail photographique, résultat de ses « errances » sur le plateau de Saclay depuis plusieurs mois.



- François Bon

Les rencontres de FB – carnet de voyage du plateau de Saclay
L’écrivain «numérique» est en résidence sur le plateau de Saclay depuis plusieurs mois. De rencontres en promenades, ses textes publiés sur artsciencefactory.fr racontent la particularité de ce territoire aux facettes multiples.
François Bon proposera à la Ferme des Granges une mise en scène de ses textes, accompagnés de photographies, autour d’une cartographie numérique du plateau de Saclay.



- Jean-Marc Chomaz

Un chemin qui chemine

Les images de la série des « chemins qui cheminent » sont chacune la trace spatio temporelle d’un voyage sur le territoire. La même technique de coupe spatio temporelle est appliquée pour créer l’atelier interactif « time trace » où chacun peut réaliser son portrait dans l’espace temps devant une photo d’un lieu du territoire qui sert de décor à ces cheminements virtuels.


- Sylvain Gouraud
Plateau de Saclay-IRC

En résidence à Chamarande, Sylvain Gouraud s’attache à dresser un portrait de la nouvelle agriculture, plus prompte à s’adapter aux contraintes du marché, plus connectée avec des technologies de précision et en quête d’un confort de vie amélioré. Prenant le Sud-Essonne pour terrain d’enquête, l’artiste met en valeur par l’étude cartographique et photographique, le réseau agricole et l’écosystème social dont il dépend : l’assureur, les réglementations européennes, les laboratoires d’analyses du blé, le chat qui prévient l’invasion des rongeurs, le trader qui mise sur une matière première… Il s’intéresse notamment aux formations agricoles, aux exploitations, aux techniques mises en œuvre, aux entreprises et aux administrations impliquées sur le département.



- Axel Villard-Faure
Sous le Plateau de Saclay
Axel Villard-Faure propose des expériences sonores du plateau de Saclay et de ses univers.



Espace participatif et ateliers :

La carte ouverte du plateau de Saclay et les cartoparties, en partenariat avec Terrre et Cité, Chronos et l’Ensapm…



Une carto partie Open Street Map, késako ?



OpenStreetMap est un projet international fondé en 2004 dans le but de créer une carte libre de droits au niveau mondial. Environ 20.000 utilisateurs complètent chaque mois des données, qui peuvent ensuite être réutilisées librement dans tous les projets ! Venez découvrir avec nous le territoire du Plateau de Saclay, et apporter votre pierre à l’édifice.

Le 14 novembre et le 24 novembre inscrivez vous pour….



Un atelier de 4 heures commençant par une visite de terrain par petit groupe (4 à 6 personnes) avec une thématique spécifique pour répondre à tous les goûts: ressources (point d’eau, café), circulations douces (station de bus, point vélo, escaliers) et lieux remarquables (balades, points de vue), …



Une fois notre exploration de terrain terminée, nous nous retrouverons tous à la ferme des Granges autour d’une boisson chaude et de cookies du Plateau de Saclay pour renseigner la carte ouverte avec les éléments observés sur le terrain et permettre à d’autres de bénéficier de l’information que nous avons rassemblée.

Vous vivez, étudiez, parcourez le territoire ? Joignez vous à nous et montrez nous votre « Plateau de Saclay » !

Nombre de places limité! Merci de vous inscrire sur le lien suivant: http://bit.ly/CartoPartie



Plus d’infos sur le projet sur saclay.carte-ouverte.org conférence de présentation du projet le 20 novembre à 17h à la Ferme des Granges.




- Le territoire numérique sur Urban Dive :

En partenariat avec Urban Dive-Mappy et Pages Jaunes, Art Science Factory propose aux publics de présenter leurs propres expériences et visions du territoire, au travers de différents outils :


Le territoire numérique sur Urban Dive : promenez-vous sur le territoire et laissez-y des traces (vos photos, vos textes, vos conseils) au moyen d’un simple clic.

Les lieux cachés du plateau de Saclay Urban Dive : en écho aux Journées du Patrimoine, partez à la découverte (numérique), des endroits cachés du plateau de Saclay, et faites-nous part de vos lieux secrets préférés ou de trésors cachés.